Découvrez 07 Raisons pour visiter la ville de Koudougou

Affectueusement appelée « la ville du cavalier rouge », Koudougou est doté d’une potentialité touristique sans égale. C’est une ville qui ne sèche, depuis ces dernières années, d’attirer l’attention de nombreuses personnes tant sur le plan national qu’international. En effet,  cette ville, a une histoire politique curieusement attirante. Également, elle capitalise des raisons pertinentes qui donnent envie d’y faire un tour ou d’y passer ses vacances. En voici donc 07 qui sont les plus motivantes:

1. L’histoire politique de Koudougou

L’une des choses qui suscite l’intérêt des gens pour Koudougou, c’est surtout, son lien avec l’histoire politique du Burkina Faso. Des temps de Maurice YAMOEGO, avant et pendant les indépendances, passant par celui de Norbert Zongo en 1990 jusqu’à un passé recent avec l’affaire Justin Zongo en 2011, Kougougou n’a pas manqué d’impacter la vie politique du Burkina au point qu’on l’appel, « la ville rebelle ». Aussi, c’est là bas que fut organisées en 1987, les différentes ripostes qui se tramaient suite à la mort de l’une des figures emblématiques du Burkina, Tomas SANKARA, le père de la révolution.

2. La Variété et la spécialité des sites et objets touristiques

On est souvent surpris de constater que Koudougou fait parti des options de destination touristique de certaines personnes. Pourtant, contrairement à ce que l’on peut bien penser, la ville de Koudougou possède plusieurs sites et objets touristiques capables de donner du tonic à la satisfaction de ses visiteurs.

Parmi ces sites et objets touristiques, on peut donc citer :

  • Le quartier Issouka: le premier quartier de Koudougou, qui abrite de nos jours, un « musée », un palais royal, la cour du Naaba (le chef, en mooré, la langue des mossis) historiquement ornés, et le lac où on peut trouver des iguanes et faire des balades en pirogue.
  • Le village d’accueil de Doudou (TDS), une initiative qui met en exergue l’idée d’un campement confortable pouvant permettre aux villageois d’accueillir un voyageur dans leur village afin de l’offrir l’occasion de découvrir leur vie quotidienne grâce à une immersion de ce dernier.
  • Le jardin du Monde BURKINA FASO: il s’agit d’un jardin pédagogique de la ville de koudougou qui permet de connaitre les plantes médicinales du Burkina Faso.
  • Les ruines du Palais Lallée Naaba: un palais construit au XIXème siècle et délaissé depuis plusieurs décennies mais qui fait l’objet d’une grande admiration.
  • Aussi à koudougou, on y trouve la ferme de NAYALGUE, Le lac Sabisgo (un lac qui se prête à une balade à vélo ou à moto), le Baobab sacré et le Grand marché avec sa toiture en voûtes et coupoles.  En plus de ces sites, existe une faune de contemplation qui offre aux visiteurs de Koudougou, la possibilité de voir plusieurs types d’oiseaux, des margouillats, des crocodiles…

3. La proximité avec la capitale

La ville de Koudougou se situe dans le plateau mossi, au centre Ouest et à environ 100 km de la capitale Politique du Burkina Faso (Ouagadougou). La distance routière entre ces deux villes est de 138 Km et celle aérien est de 91 km. Aussi la durée moyenne du trajet entre ces deux villes est 1h57min (70.8km/h) en voiture et 6min (800km/h) en vol.

4. L’accessibilité

La ville de Koudougou est traversée par 03 routes nationales à savoir

  1. La RN 13 qui mène à la ville de Sabou au Sud, et au Nord vers Yako
  2. La RN 14 qui mène à Dédougou par l’Ouest
  3. La RN 21 qui mène à Réo en allant vers le Nord-Ouest

Aussi, elle est reliée par voie ferrée à trois capitales dont Ouagadougou à l’Est, Abidjan (capitale ivoirienne) au sud Ouest en passant par Bobo-Dioulasso, la Capitale économique du Burkina. De tous les 04 points cardinaux, La ville de Koudougou est désenclavée. Ce qui favorise l’implantation de nombreuses compagnies de transport terrestre. A ce jour, la ville de Koudougou compte plus d’une demi-douzaine de gare auto sans compter la possibilité ferroviaire et aérienne même si cette dernière reste périodique.

5.La disponibilité d’hébergements agréables et peu couteux

Dans la ville de Koudougou, existe une vingtaine d’hôtels et auberges avec des prix très variés et à la portée de tous. En plus, il existe des possibilités de location de maison pour des séjours allant au-delà d’un mois.

6. La proximité avec d’autres sites touristiques

Koudougou est chef lieu de plusieurs localités qui abritent des sites touristiques de renom. Ainsi, sa proximité avec ces sites touristiques, est une opportunité d’or pour découvrir des merveilles qui l’entourent. Parmi ces sites, voici ceux qui sont les mieux classés dans le secteur du tourisme au Burkina Faso.

  • Le Mont Sanguié dans la province du Sanguié (Réo)
  • Les Collines sacrées de Didir Province du Boulkiemdé (Koudougou) :
  • Les Mare aux crocodiles sacrés de Sabou.
  • Le Campement Safari de la Sissili
  • Le Nayiri de Kokologho Province du Ziro (Sapouy)
  • Le Mare aux crocodiles sacrés de Cassou Province de la Sissili
  • Les Restes de fortification de Sati (Léo)
  • La Vieille mosquée de Léo
  • La roche lumineuse de Boala
  • Les grottes de Manon et de Naboum
  • La case du refuge de Diarra (Silly)
  • La pierre du Chasseur
  • La mare aux crocodiles de Léo

7. Le dynamisme cultuel de la ville

Koudougou connait un dynamisme culturel sans égal. Elle dispose d’infrastructures cultuelles qui abritent les évènements culturels. Aussi ces dernières années, elle connait de façon régulière la tenue de quelques festivals tels que le Koudougoudoc (depuis 2013), le Festirire (depuis 2009), Les Vaccances Culture et Santé (depuis 1997), Les Nuits atypiques de Koudougou (depuis 1996) et autres.

Mettez désormais la ville de Koudougou sur la liste de vos destinations favorites si toutefois vous avez envie de visiter l’une des villes du Burkina Faso

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *