Le quartier D’Issouka : la perle touristique de la ville de Koudougou

Le quartier Issouka Le quartier Issouka est le premier quartier de Koudougou. C’est aussi, l’actuel secteur 6 de cette ville. Il abrite en effet, un super site touristique qui offre aux visiteurs, l’occasion de découvrir l’histoire de la ville de Koudougou. Il leur permettent aussi de savoir plus sur les légendes les plus anciennes de sa création et de son passé colonial. Il est le fruit d’une initiative de l’actuel chef qui a entrepris sa mise en place pour un devoir de mémoire envers ses ancêtres. Plus qu’un simple site d’admiration, il englobe en son sein, un nid de richesses cultuelles. Ce qui fait de lui une perle de la ville koudougoulaise.

Découvrez alors ce qui fait sa spécialité du Musée de RAYIMI : Le Musée RAYIMI

Inauguré en juin 2010, le  « musée de Rayimi » proposait à ces débuts, des objets iconographiques (29 collections au total). Mais depuis très récemment, il offre à ses visiteurs le plaisir de contempler des œuvres d’art, des collections anciennes et des outils de guerre. Ce qui les permet d’ailleurs de comprendre la vie des ancêtres africains surtout burkinabè et précisément de cette localité. Aussi, Rayimi est le seul Musée de la région qui se  trouve au bord des rives d‘un lac (Bulkiemdé). Il propose également des expositions temporaires pour mettre en lumière les pans de l’histoire régionale de deux grands peuples de la localité, à savoir les Gourounsi et les Mossi.

Le palais royal

C’est un véritable temple qui retrace l’histoire de la région du centre-ouest. Il est essentiellement composé de trois pièces dont le couloir de la paix, la salle d’audiences où le chef reçoit ses visiteurs et dans laquelle il ne communique que dans la langue de ses ancêtres et enfin, la salle des rois. Dans cette dernière salle se trouvent les photos des cinq rois du Burkina à savoir celles de Ouahigouya, de Tenkodogo, de Fada Ngourma, de Boussouma et de Ouagadougou. Outre ces trois pièces,  on  trouve dans ce palais, un bureau et une bibliothèque de jeunesse qui a été inaugurée le samedi 10 décembre 2016.

Ce palais est évocateur de souvenirs des travailleurs voltaïques sur les chantiers coloniaux, de la fête au village avec les masques, de l’histoire de l’empire mossi, de l’histoire de l’évangélisation des diocèses de Koudougou et de Réo, du début de l’économie marchande, du bureau du commandant, sa résidence, ou encore des wiss-kamba ou cavaliers rouges.  

La cour royale

C’est un splendide espace qui se distingue des autres par ces constructions traditionnelles faites de terre et de toit de chaume. On y trouve des greniers et une belle meule artisanale, des peintures et de diverses ornementations. En plus, les visiteurs peuvent y voir,  les statuettes de l’empereur des Mossés, du Naaba Baongo, du Lallé Naaba Sanem de Koudougou, du pharaon d’Égypte et du roi du Japon. C’est une façon pour le chef d’ouvrir son domaine au monde. C’est dans cette place aussi que le chef célèbre avec ses sujets la fête traditionnelle appelée Nabasga qui se passe une fois dans l’année.

Le Lac M’Tindego

Sous les arbres qui se trouvent autour de ce lac, sont contées des légendes et des anecdotes inspirées d’histoires incroyables et stupéfiantes. Ce qui permet aux  visiteurs de trouver des réponses à leurs questions, et de comprendre beaucoup mieux la culture, les traditions et les valeurs qui prévalent dans cette localité. Aussi dans ce lac, il y’a la possibilité de voir des iguanes, l’animal totem des descendants de Bassanga, le premier ancêtre de Issouka et en quelque sorte de Koudougou. C’est aussi un lac qui se prête à une balade à pirogue et qui constitue un espace très calme et favorable à un repos apaisé et à une inspiration forte.

Le Jardin et la boutique

Toutes ces belles choses d’Issouka ne sont pas les seules objets qui sont susceptibles d’intéresser les visiteurs car le chef a initié sur le site, un jardin qui permet de découvrir plusieurs plantes surtout médicinales. En plus de ce jardin, existe sur ce site, l’espace boutique qui offre  un éventail d’objets et articles artistiques à faire rêver. Ce sont des objets inspirés d’une  variété de styles, d’époques et de matériaux exposés dans le musée. C’est donc l’occasion pour les visiteurs de payer des cadeaux à leurs proches ou des souvenirs de leur passage à Issouka.

Si vous souhaiter garder des souvenirs chaleureux de votre passage à Koudougou, faites un tour au quartier d’Issouka

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *